Afin de supprimer les insecticides, le Domaine s’appuie dorénavant sur la technique de la confusion sexuelle avec la mise en place de capsules diffusant des phéromones.